by

Tétouan : Vers la conversion de l’ancien siège du tribunal de première instance en musées de la mémoire judiciaire et de la ville

Une annonce a été faite concernant une possible conversion de l’ancien siège du tribunal de première instance de Tétouan, avec ses deux sections correctionnelle et civile, en musées de la mémoire judiciaire nationale et de la mémoire de la ville de Tétouan.

Le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader, accompagné du président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi, et du gouverneur de la province de Tétouan, Younes Tazi, a visité, jeudi, l’ancien siège du tribunal de première instance, en vue de s’arrêter sur l’état des deux structures judiciaires qui abritaient les sections civile et correctionnelle, et d’examiner la possibilité de les réhabiliter et les doter des équipements nécessaires dans le dessein de les convertir en deux musées.

Le premier bâtiment devrait abriter le musée national de la justice en tant que mémoire nationale dans ce domaine, où seront exposés des meubles, des vêtements, des équipements et des moyens de travail des magistrats, des avocats, des notaires, des adouls, des experts et des traducteurs, ainsi que des documents, des manuscrits et des documentaires en relation avec le domaine de la justice, indique un communiqué du ministère de la Justice.

La deuxième structure serait, quant à elle, convertie en musée de la mémoire historique et culturelle de Tétouan, sous ses différents aspects au niveau des documents historiques.

Ces deux bâtiments, érigés sur des superficies respectives de 2.680 m2 et de 3.050 m2, ont été construits dans les années 30 et 40 du siècle dernier, selon les normes de l’architecture maroco-andalouse authentique caractérisant les édifices des villes du Nord du Royaume.

Il convient de souligner que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre du plan du ministère de la Justice pour la réhabilitation des infrastructures du secteur au niveau des différentes circonscriptions judiciaires, la promotion de la mémoire de la justice nationale, la valorisation et la préservation du patrimoine national dans ce domaine, ainsi que la mise en valeur du patrimoine muséal national et local.

Avec MAP

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed