by

Le Maroc ambitionne d’attirer 425.000 touristes italiens en 2017

Selon l’ONMT, le Maroc se fixe pour objectif d’attirer en 2017 un flux global de 425.000 touristes italiens.

A travers une action de promotion basée sur la communication, la mise en valeur du patrimoine culturel et historique et le développement du tourisme balnéaire, le Maroc se fixe pour objectif d’attirer en 2017 un flux global de 425.000 touristes italiens.

Ce chiffre représenterait une progression de 5 % par rapport à l’année écoulée, a précisé Jazia Sentissi, déléguée de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) en Italie, dans une déclaration à la MAP à l’occasion de l’ouverture, dimanche, de la Bourse internationale du tourisme (BIT) de Milan à laquelle le Maroc participe avec un stand de 120 m2.

“Nous comptons accompagner l’engouement des visiteurs italiens pour le Maroc en améliorant la connaissance au niveau culturel et historique du Royaume auprès du touriste italien tout en insistant sur l’aspect stable de la destination”, a-t-elle souligné.

Selon Mme Sentissi, “il y a souvent un amalgame entre le Maroc et les autres destinations arabes et du Maghreb”, d’où la nécessité de “redoubler nos efforts en multipliant les actions culturelles sur des villes de province italiennes aussi bien dans le nord que le sud du pays”.

A la différence des années précédentes, les actions privilégiées sont souvent celles du partage culturel entre les deux pays dans les domaines en lien avec le culinaire, l’art cinématographique et l’artisanat, a-t-elle ajouté, notant que la participation du Royaume en tant qu’invité d’honneur dans des festivals culturels Italiens est “un excellent vecteur pour faire connaitre notre richesse et notre histoire”.

Le taux de satisfaction et celui de retour du touriste italien est un “point important” également à prendre en considération, a-t-elle poursuivi, estimant que la fidélisation des touristes italiens passe par l’amélioration du taux de retour. “Nous suivons de près ce paramètre pour lequel nous essayerons d’utiliser tous les moyens de promotion”, a-t-elle dit.

Enumérant les actions prévues par l’Office en 2017, Mme Sentissi cite notamment la promotion de la destination Maroc en ligne surtout sur les réseaux sociaux, l’organisation de 10 voyages de presse, la participation à deux grandes manifestations grand public et B2B et l’organisation de deux workshops en mai et novembre prochains. Il s’agit également de concentrer la présence du Maroc sur des mini-événements culturels, expositions, et l’invitation d’artistes marocains, a-t-elle ajouté.

Une croissance de 4 % en arrivées en 2016

Evoquant les résultats de 2016, Mme Sentissi a souligné que compte tenu de la conjoncture actuelle, “nous avons pu clôturer l’année 2016 avec une croissance de 4 % en arrivées et 1 % en nuitées grâce à des actions de proximité et bien ciblées”.

Après avoir rappelé les différentes campagnes de communication visant le marché italien, elle a expliqué en ce qui concerne la liaison aérienne entre le Maroc et l’Italie qu’”à ce jour, nous avons 94 fréquences par semaine dont 48 sont des Lowcost et 27 couvrent les destinations touristiques de Marrakech et Fès. 44 fréquences sont des vols réguliers RAM et Alitalia sur Casablanca”.

Elle a en outre noté que la nouvelle desserte de Royal Air Maroc (Naples-Casablanca, 3 fois par semaine) permettra de “gagner de nouvelles parts de marché dans la région sud de l’Italie”. La nouvelle desserte d’Air Arabia (Milan-Fès) renforcera également le flux vers la région de Fès/Meknès.

“Avec les vols en direct sur Fès et Marrakech, nous avons récupéré une bonne partie de cette clientèle last minute qui réserve à travers le net”, a relevé la déléguée de l’ONMT, qui indique que le maintien des vols réguliers de compagnies régulières est tout aussi important pour contribuer à un tourisme plus classique et de longue durée.

“On ne peut pas négliger cette donnée car les offres packages des TO sont construites avant tout avec des offres de compagnie régulières, sachant que 30 % des Italiens qui décident de visiter le Maroc passent par un Tour opérateur”, a-t-elle rappelé.

Organisée par ExpoCts, société du Groupe Fiera di Milano, cette 37ème édition du BIT de Milan connait la participation de 2000 exposants venus d’une centaine de pays dont le Maroc. Les organisateurs prévoient quelque 60.000 visiteurs professionnels au cours de cette édition qui sera marquée par l’organisation notamment de rencontres mettant en relief l’importance du tourisme durable.

italiens

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed