by

Incendie de Cap Spartel : Mohamed El Yaacoubi rassure les Tangérois

Lors d’une rencontre avec la presse, à Tanger, Mohamed El Yaacoubi, le Wali de la région est revenu sur les dessous de cet incendie et a révélé les actions qui seront entreprises très prochainement pour reconstituer les zones calcinées.

A cet effet, le Wali a indiqué qu’un plan d’urgence de restauration des forêts endommagées sera opérationnel très prochainement. Mohamed El Yaacoubi, lors d’une conférence de presse organisée dans la capitale du Détroit, a voulu calmer les esprits, notamment d’une société civile dont une partie croit fort en un acte prémidité pour « préparer » le terrain à un groupe d’investisseurs arabes qui voudraient construire une sorte de ville de loisirs et de tourisme de luxe dans cette même forêt.  « Il n’en est rien » a insinué le wali.

Le projet de reboisement nécessitera un budget approximatif de 8 MDH.

Le projet de reboisement, qui nécessitera un budget approximatif de 8 millions de dirhams, s’articule autour de quatre composantes : engager immédiatement l’opération de nettoiement en totalité du site incendié, tous statuts juridiques des terres confondus. Cette opération sera exécutée sous forme de coupe d’exploitation ou d’autres opérations sylvicoles, précisent le ministère et le HCEFLCD.

Il est question de reconstituer et replanter le couvert selon une vision qui garantit la stabilisation des sols et la lutte contre l’érosion, à travers un programme d’intervention biologique et mécanique. Une fois les travaux de préparation du sol achevés, les opérations de replantation devront être entamées à partir de juillet 2018.

Il s’agit également de mettre en place des équipements et des infrastructures pour le renforcement du dispositif anti-feu existant (réseau de desserte, tranchées pare-feu, bouches d’incendies et postes vigies).

Enfin, le programme prévoit de renforcer le réseau de surveillance et de vigilance approprié au site pour assurer un pré-positionnement des équipes d’intervention et une réactivité rapide au besoin.

Faut-il rappeler que l’incendie avait ravagé plusieurs hectares de forêt, à Mediouna, Slouquia et cap Spartel a laissé d’importantes traces. Ce qui nécessite un plan d’urgence pour le reboisement et le réaménagement de toute cette zone forestière aujourd’hui complètement dévastée.

 De son côté, le ministère de l’Agriculture a également annoncé que le plan de reconstruction et de réhabilitation du site sinistré par le feu de forêt qui s’est déclaré le vendredi 30 juin sera engagé dès cette année et s’étalera sur 3 ans.

Le feu de forêt qui s’est déclaré le vendredi 30 juin dans les forêts de cap Spartel, Mediouna et Sloukia à Tanger dans le Site d’intérêt biologique et écologique (SIBE) de Cap Spartel a été maîtrisé après quatre jours d’énormes efforts. Le travail des équipes a permis de restreindre le feu sur une superficie de 230 ha d’un massif forestier d’une superficie de 5 500 ha.
Selon un communiqué du ministère, la situation est sous contrôle actuellement grâce aux efforts combinés des équipes du Haut Commissariat aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification, du ministère de l’Intérieur, de la Protection civile, de la Gendarmerie royale, des Forces royales Air, des Forces auxiliaires, des Forces armées royales et des autorités locales.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.