by

La ville du détroit est devenue de nouveau la fiancée de l’avenir

Oublions les vieux clichés. Tanger a changé. C’est vrai que la ville somnolait doucement. Et comme l’a joliment écrit Tahar Ben Jelloun, Tanger a entamé une longue cure de désintoxication.

Tanger, la ville du détroit n’est pas un cheval fou et malade, elle n’est plus une vieille dame amnésique ou empêtrée dans cette misérable nostalgie qui lui a fait tant de mal. Tanger a été secouée, malmenée, secourue. La ville a pansé ses failles et blessures. La ville a jeté ses béquilles. Tanger est devenue de nouveau la fiancée de l’avenir. »

Oubliée, Tanger renaît, entraînant avec elle, toute la région, Tétouan et Assilah. Mais il faut d’abord pousser la porte de l’hôtel El Minzah, cette place mythique des années 30, ce fleuron de l’hôtellerie tangéroise qui se confond avec l’histoire de la ville, aujourd’hui encore, ce lieu magique résonne des mille et une légendes inspirées par ses hôtes de marque sans oublier le Grand hôtel villa de France, là où Matisse résida au printemps 1912. C’est de la fenêtre de sa chambre qu’il a peint quelques-unes de ses plus belles toiles. De cette chambre, rien n’a bougé.

La ville du détroit sera dotée d’un nouveau port de plaisance

Ni le lit, ni les chevets, ni le téléphone. Et surtout pas la vue, à couper le souffle, sur la vieille ville, au pied de laquelle, le nouveau port de plaisance est en cours de construction.

Le port accueillera d’ici quelques mois 1 400 anneaux, mais aussi les plus gigantesques paquebots des mers, dans ce qu’il convient d’appeler la plus belle baie du Maroc. En 2013, le roi Mohammed VI avait lancé le programme “Tanger Métropole” qui englobe la reconversion du port Tanger ville en port de plaisance, un nouveau port de pêche et une marina. Une marina où se dévoileront bientôt un immense mall, des hôtels, des restaurants, des cafés… Le projet de Tanja marina Bay, nouvelle destination phare du tourisme de plaisance, est en voie d’achèvement. Tout comme la restauration de l’ancienne muraille de la médina et la création d’un téléphérique pour relier les différents sites de la ville.

Le Tanger City Center est l’un des nombreux projets de modernisation et de développement de la ville, situé près de la gare ferroviaire, qui accueillera bientôt le premier TGV du Maroc.

Tanger la frondeuse, Tanger la rebelle, connaît une métamorphose certaine. À tel point qu’elle séduit de plus en plus les amateurs d’art, de bars branchés, d’hôtels de charme tel que le Royal Tulip City Center Tanger & Convention, endroit idéal pour se donner rendez vous entre amis (es) et bavarder autour d’un bon thé au Salon El Momento et enfin pour jouir d’une atmosphère calme et paisible l’impressionnant Mövenpick Hotel & Casino Malabata Tanger occupe un emplacement idéal, convenant autant aux voyages affaires que d’agrément.

Il faut déambuler dans la ville, dans une parfaite sécurité ; se laisser porter par la foule, dans les ruelles ; s’asseoir et prendre un thé sur la terrasse du vieil hôtel Continental et surtout s’arrêter sur la place du Petit Socco, lieu de prédilection depuis toujours des intellectuels et des artistes aussi bien marocains qu’étrangers. Tanger la légende est en passe de devenir, sous peu, l’une des destinations phares du Royaume.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed