by

L’eurodéputée Virginie Rozière dans le Lot pour parler du tourisme

Virginie Rozière, députée européenne et conseillère régionale est également présidente du comité régional de tourisme, elle succède à Philippe Guérin. C’est à ce titre qu’elle est invitée dans le Lot cet après-midi par la députée radicale, Dominique Orliac.

L’élue, Virginie Rozière, a pu y rencontrer les acteurs du tourisme pour évoquer les principaux vecteurs de développement de la filière (œnotourisme, navigation, voies vertes et vélo-routes, chemin de Saint-Jacques) avant d’entamer une petite tournée sur la vallée du Lot.

«Question tourisme, le Lot est représentatif de l’Occitanie : il a les mêmes atouts avec son patrimoine, sa gastronomie, l’œnologie, le développement de l’itinérance… Et globalement une image de qualité de vie appréciée par les visiteurs. En termes de clientèle, il obtient de bons résultats sur la fréquentation française, mais a plus de mal à l’international».

Un shéma identique à l’échelle régional : «Nous avons des atouts à défendre, mais attention : nous sommes en concurrence avec notre voisine d’Auvergne/Rhônes-Alpes. Et si nous sommes en tête des régions pour la clientèle française, elle est devant nous sur le créneau de la clientèle internationale. Et c’est un concurrent qui met les moyens sur le tourisme, il vient d’en augmenter le budget de 7%».

En fonction depuis six mois, Virginie Rozière a lancé un processus qui permettra de «définir collectivement» la stratégie touristique de l’Occitanie. «L’idée est de travailler avec les comités départementaux et les acteurs du tourisme pour définir une stratégie qui suscitera l’adhésion de tous».

La réflexion a été entamée à Albi en novembre, elle passera par tous les départements et se terminera avant l’été.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed