by

Opération Hadj : des sanctions nécessaires seront prises

Dans le cadre de l’opération Hadj, une enquête est en cours et des sanctions sont prévues à l’encontre des agences qui ont faillit à l’engagement, selon un communiqué du ministère du tourisme.

Alors que les retours de l’opération pèlerinage 1438/2017 encadrée par les agences de voyage (183 agences pour 16800 pèlerins) ont démarré, le Ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale dresse un bilan provisoire faisant état “d’une opération sans incident majeur ayant porté atteinte à la sécurité et à la survie des pèlerins.”

Sur le plan organisationnel un incident relatif à des problèmes d’hébergement des pèlerins de 22 agences de voyages (dont 17 appartenant au club dénommé « club national des agences de voyages marocaines CNAVM » dit « Mantouj Mouyassar ») est venu entacher l’opération.

Depuis la survenue de cet incident, le Ministère du Tourisme et le Ministère des Habous et des Affaires Islamiques en coordination avec les autorités saoudiennes se sont assurés que l’ensemble des pèlerins soient logés et que les agences de voyages concernées s’engagent à prendre toutes les dispositions financières et organisationnelles nécessaires au respect de leurs engagements contractuels.

Par ailleurs, le Ministère du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale déclare “qu’une enquête approfondie est en cours afin de déterminer les responsabilités desdites agences de voyage et que les sanctions nécessaires seront prises avec célérité et fermeté à l’encontre de celles ayant failli à leurs engagements

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed