by

Pendant le Ramadan, le mode de vie change radicalement au Maroc

Le mode de la vie change radicalement au Maroc durant le mois de Ramadan. C’est aussi une période de fête. Dans la journée, le rythme est ralenti dans la rue et aux bureaux.

Pendant le Ramadan, dans la vie pratique, les horaires de travail raccourcissent et l’on passe à la journée continue, de 9h à 15h.

Certaines écoles se mettent à l’heure “ramadanesque” ainsi que les commerces, qui ouvrent généralement vers 10h, ferment 30 minutes avant le ftour (rupture du jeûne), aux alentours de 18h actuellement et rouvrent une heure après, jusqu’à 23h.

Le moment de la rupture du jeûne est signalé par une puissante sirène et est suivi de la prière du muezzin (fonctionnaire religieux musulman attaché à une mosquée et dont la fonction consiste à appeler du haut du minaret les fidèles aux cinq prières quotidiennes). Une demi-heure auparavant, les rues se sont vidées très rapidement.

Représentant une opportunité de se rapprocher de Dieu, le Ramadan est avant tout un mois de piété et de spiritualité. Les mosquées enregistrent à cet effet une fréquentation record pendant ce mois sacré. Ainsi, après le ftour, de nombreux fidèles, accompagnés de leurs amis et de leurs enfants, s’y rendent pour accomplir la prière.

Après la prière du soir “Al Icha”, c’est une ambiance nocturne très animée qui berce les villes marocaines. Alors que certains jettent leur dévolu sur les cafés pour se détendre, se rafraîchir et discuter entre amis ou s’engager dans une partie de jeu de cartes, d’autres préfèrent déambuler sur les grandes artères, pour fuir la monotonie.

L’atmosphère y est très festive. Les Marocains tiennent à faire de ce mois sacré une occasion privilégiée de se rapprocher davantage de Dieu, et de se réunir en famille autour d’une table de ftour, bien garnie, dans une ambiance hors du commun. Tout au long de ce mois sacré, petits et grands voient leurs journées et nuits chamboulées par un rythme exceptionnel et une ambiance unique de convivialité.

La gastronomie marocaine est aussi à l’honneur grâce aux efforts des mères de famille, qui se mettent à la besogne depuis le matin pour présenter à leurs proches, une table de ftour présentant toutes sortes de mets délicieux. Ramadan est le mois où les femmes sont débordées, car les habitudes culinaires changent.

Un repas de ftour au Maroc se compose généralement d’une soupe (la Harira, à base de pois chiches, lentilles, viande, tomates…), accompagnée de dattes et de citron, de différents types de crêpes (Beghrir, crêpes rondes à trous) et M’ semmen (crêpes carrées) tartinées de beurre et/ou de miel et de gâteaux marocains dont les Chebbakias (pâte frite recouverte ensuite de miel) et le Sellou (mélange de farine, amandes, grains de sésame, beurre, sucre, miel). On boit du thé à la menthe, du lait ou du café au lait. C’est aussi le mois où l’on visite le plus les membres de la famille et le ftour est l’occasion de recevoir les invités et les amis dans une atmosphère de fête. C’est le mois où l’on invite le plus à la maison. On reçoit ses invités généralement en tenue traditionnelle.

Par ailleurs, de nombreuses personnes se retrouvent à l’heure du ftour dans les restaurants ou dans les hôtels, qui concoctent des programmes sur mesure et dressent des buffets pour l’occasion.

Le Ramadan, qui constitue une interdiction formelle de s’adonner à un quelconque plaisir, physique (voyeurisme, embellissement), psychique (comme le mensonge, la médisance ou la calomnie) mais aussi et surtout les plaisirs du ventre, avec un jeûne total s’étalant du lever au coucher du soleil, se devait d’être prolongé par des soirées de prières et de recueillement.

Les actions caritatives en ce mois sacré se multiplient. L’idée est de venir en aide aux personnes démunies en cette période où charité et don de soi sont des valeurs mises en avant. Inscrites dans le temps, ces initiatives ont pour but d’éliminer la mendicité.

Ramadan est un des cinq piliers de l’islam, avec la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed