by

50 000 policiers dont des parachutistes ont été déployés pour la sécurité des citoyens

A l’approche des fêtes de fin d’année, le risque de débordements ou d’attaques terroristes est amplifié.

Ainsi, 50 000 policiers ont été déployés dans plusieurs villes marocaines pour assurer la sécurité lors des festivités du Nouvel An. Un dispositif qui fait office de mesure préventive, précise ce mercredi l’agence EFE qui cite des médias marocains.
Ce déploiement concerne la police ainsi que la Gendarmerie royale et les éléments de la Sûreté nationale, lesquels se trouveront dans différents points stratégiques de chaque ville, notamment aux niveaux des endroits qui connaissent une forte affluence touristique à l’instar des aéroports. Des chiens policiers et des outils permettant aux policiers de détecter les explosifs ont été également mis en place.
Parmi les villes concernées, Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès, Tanger, Agadir et Oujda. Des membres de la police judiciaire ainsi que des groupes d’intervention rapide (GIR), de sécurité publique, de corps urbains et des renseignements généraux y prendront place.
La capitale économique disposera à elle seule d’environ 3 400 agents. Aziz Al Idrissi, de la police judiciaire de Casablanca, indique pour sa part que des équipes hautement qualifiées, dont des parachutistes militaires et des tireurs d’élite, seront mis en avant lors des festivités. Ces mesures restent « ordinaires » puisqu’elles ont été déjà prises lors des années précédentes, tempère ce responsable.

 

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed