by

La Royal Air Maroc reprend ses activités. Mais….

La Royal Air Maroc reprend ses activités. Mais….

En attendant le soutien financier du gouvernement pour la relance €de ses activités, la compagnie aérienne marocaine a lancé la campagne de dépistage de tous ses salariés.

La reprise des activités de RAM dépendra de l’appui financier du gouvernement qui pourrait exiger la réduction des effectifs et des charges de fonctionnement de la compagnie, rapporte Jeune Afrique. Cette campagne de dépistage de ses employés, lancé le 17 juin dernier se déroule visiblement avec une appréhension. Le personnel participe à cette campagne de dépistage au Covid-19 à l’aéroport Mohammed V et au siège de Casablanca, tout en craignant les prochaines décisions du top management.

Même si les activités ont repris sur les différents sites de RAM depuis le 11 juin dernier, après trois mois de télétravail, l’avenir n’est guère rassurant pour ces milliers d’employés de la compagnie aérienne.

Cette appréhension fait suite au discours de la ministre du Tourisme la semaine dernière devant les élus du peuple. Nadia Fettah avait annoncé à mots couverts une reprise des activités de RAM qui pourrait impacter l’effectif du personnel et de la flotte de la compagnie.“La compagnie nationale RAM a établi un plan d’austérité assorti d’une panoplie de mesures pour lutter contre les retombées de la crise”. D’après une source proche du dossier, la compagnie a un besoin urgent de soutien financier.

L’État marocain ne peut s’engager dans un nouveau contrat avec la compagnie si elle ne taille pas dans son effectif ou ne réduise sa flotte de 59 avions cloués au sol depuis la fermeture des espaces aériens.

Pour l’heure, RAM n’a pas encore précisé le nombre d’emplois qui pourraient être supprimés. Selon le même média, l’ampleur des coupes dépendra en toute logique du montant de l’enveloppe que l’État mettra à la disposition de la compagnie. Par ailleurs, la compagnie devra se débarrasser de ses bureaux de représentation, qui lui coûtent énormément cher.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed