by

Casablanca : pose de la première pierre du nouveau consulat général des Etats-Unis

Le Consulat Général des États-Unis à Casablanca a organisé, jeudi, une cérémonie pour la pose de la première pierre de son nouveau siège, qui sera érigé au sein du nouveau pôle urbain Casa-Anfa pour un budget global de 300 millions de dollars (M$).

Composé de plusieurs bâtiments et espaces verts, ce complexe, qui sera livré à l’horizon 2024, occupera une surface globale de 2,8 hectares, avec une conception qui conjugue le style américain contemporain aux nombreuses influences historiques du Maroc. Nouveau symbole des liens historiques entre le Royaume et les Etats-Unis d’Amérique, le projet devra employer 300 Marocains dans chacune de ses étapes de réalisation et injecter jusqu’à 100 M$ dans l’économie marocaine.

L’aspect écologique a été placé au centre de la conception du nouveau complexe ultra moderne. Les locaux seront dotés d’un système d’énergie solaire photovoltaïque pour réduire de 25% la consommation d’énergie. Il bénéficiera d’installations d’efficacité hydrique et d’un système de récupération des eaux de pluie, en plus de ses espaces verts, dont les plantes du pays, résistantes à la sécheresse, ont judicieusement été choisies pour réduire la consommation d’eau.

De plus, les locaux bénéficieront d’un accès facile au réseau public de tramway de Casablanca, réduisant ainsi la nécessité d’emprunter les moyens de locomotion personnels. Tous ces aspects écologiques ont qualifié ce projet à devenir candidat du prestigieux certificat « Leadership in Energy and Environmental Design » (LEED).

« Les Etats-Unis misent sur l’avenir Casablanca comme hub régional dans les domaines des affaires, du commerce, de la culture et des voyages, alors que se concrétise le projet de SM le Roi Mohammed VI de faire du Maroc la porte d’entrée vers l’Afrique », a souligné l’Ambassadeur US à Rabat, David T. Fischer, lors de cette cérémonie marquée par la présence notamment du Wali de la région de Casablanca–Settat, Gouverneur de la préfecture de Casablanca, Said Ahmidouch. Et de poursuivre: « Des services consulaires jusqu’aux réalisations économiques et commerciales, en passant par le rayonnement culturel et bien plus encore, nous bâtissons le Consulat général d’envergure mondiale que Casablanca mérite ».

« J’ai eu le privilège d’habiter cette ville dynamique et d’être le témoin direct de l’amitié forte et durable que nous cultivons à travers les multiples liens économiques et culturels entre Casablanca et les Etats-Unis », a, pour sa part, dit la Consule générale à Casablanca, Jennifer Rasamimanana.

« En abritant notre centre culturel Dar America, en plus des installations spacieuses et accueillantes des services consulaires et commerciaux, le nouveau Consulat général viendra conforter nos efforts visant à approfondir et renforcer notre partenariat avec le Maroc », a-t-elle ajouté.

Ont également pris part à cette cérémonie de pose de la première pierre le directeur du protocole au sein du ministère des affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidents à l’étranger, ambassadeur Anas Khales, du maire de Casablanca, Abdelaziz El Omari et de la gouverneure de Hay Hassani, Khadija Benchouikh.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed