by

Nouvelle gare des autocars – Un tas d’inconvénients à régler 

Selon des sources proches des départements de tutelle, l’inauguration de la nouvelle gare tangéroise des autocars aura lieu début octobre prochain.

Reportée à plusieurs reprises à cause des retards dans les travaux de sa construction,  entre autres causes, la future gare des autocars de Tanger entrera enfin en service dans quelques semaines.

Le déplacement de cette infrastructure vers son nouveau site sur une nouvelle artère pas loin de la route de Rabat était une décision logique. Sauf que le choix du nouveau site, loin du centre-ville, a été très critiqué par la majorité des populations locales et surtout par les transporteurs qui estiment que ce projet représente une perte pour leur business au profit de la ligne LGV qui les a déjà privé d’une grande partie des voyageurs depuis qu’elle a été inaugurée.

Une fois l’actuelle gare située en plein centre-ville de Tanger ferme définitivement ses portes, les sociétés des autocars perdront automatiquement une autre partie des voyageurs.

Le même problème est posé du côté des grands taxis qui relient Tanger aux autres villes de la région. Tétouan,  Chefchaouen, Larache, Asilah et Ksar El Kebir. Ces derniers veulent coûte que coûte rester dans l’actuelle gare, tout près du port et de la gare ferroviaire.

Finalement, l’autre grand inconvénient qui dérange beaucoup les Tangérois est le prix de leur déplacement vers la future gare depuis leur quartiers surtout la nuit. Combien coûtera ce déplacement à bord des petits taxis? Sûrement presque le double que celui du voyage entre Tanger et Tétouan. Une folie!

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed