Tanjazz – Quand F.L. évoque les retombées du festival de Montréal et non celles de Tanger

Tanjazz

La personnalité d’une ville, la richesse de sa vie culturelle, la qualité de ses attraits touristiques, son rayonnement international sont des avantages stratégiques déterminants pour son développement social et économique.

Cela est largement démontré. De nombreuses études ont mis en évidence l’importance des grands festivals dans cette lutte que se livrent désormais les grandes agglomérations urbaines pour se démarquer et améliorer leur capacité d’attirer touristes, cerveaux et investisseurs.

Prenons l’exemple du plus beau, du plus grand et du plus authentique festival de jazz du monde : celui de Montréal. En 20 ans, ce festival a créé 10 000 emplois et génère chaque année 300 millions de dollars canadiens en retombées directes et indirectes…

Ce n’est pas le discours du ministre de la culture et on aurait souhaité qu’il le soit. Celui qui parle en utilisant ce langage tant prometteur n’est autre que l’instigateur du festival Tanjazz, signant par ces mots son savoir-faire en matière de communication séductrice lui permettant d’attirer plus de partenaires et bailleurs de fonds.

Tanjazz fête cette année ses 20 ans comme celui de Montréal… Sauf que ce que F.L. n’a jamais voulu déclarer ces chiffres réalisés par le festival de Tanger, ni même 1% de ces objectifs.

Tanjazz n’a en effet créé aucun emploi, ni réalisé des recettes pour la ville. Le festival a toujours été une affaire personnelle qui n’a jamais eu d’effets positifs sur le développement de Tanger et son secteur touristique.

Vous voulez mieux comprendre le sens du message de F.L., lisez cet autre paragraphe; «…Comment s’étonner alors que des dizaines de villes épaulées par leurs élus locaux ou régionaux investissent massivement en infrastructures et subventions pour se faire une place dans cette compétition internationale…». Plus clair, impossible !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.