by

Tanger : les déplacements toujours difficiles

Tanger : des déplacements toujours difficiles

Comment promouvoir le tourisme locale alors que les déplacements entre villes sont toujours suspendus?

En revanche, le tourisme intérieur attendra. Au grand dam des hôteliers locaux ! Les déplacements entre les cités sont en effet toujours difficiles en raison de la hausse des chiffres (190.416 cas positifs et 3.205 de décès), notamment à Casablanca, nouveau foyer de contamination.

Impossible donc pour un Tangérois de se rendre à d’autres villes, sauf autorisation pour raison médicale ou professionnelle…

Depuis fin septembre, certaines mesures ont toutefois été assouplies. À Tanger par exemple, les plages, les forêts et les parcs ont enfin rouvert. Une première depuis mars ! Par ailleurs, depuis le 16 octobre, 10 000 mosquées accueillent les fidèles pour la grande prière du vendredi.

Face à une recrudescence des cas de contaminations, le gouvernement marocain a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 novembre et le port du masque continue d’être obligatoire.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed