by

Algésiras-M’diq avec FRS – Le CRT-TTA souhaite la création d’une nouvelle ligne maritime sur le détroit de Gibraltar

Lors du salon FITUR 2020, la délégation représentant la région de Tanger a profité de sa présence à cet important événement pour tenir des réunions avec différents acteurs et opérateurs qui ont un lien direct avec le développement du secteur touristique des destinations composant cette région.

En plus des professionnels du secteurs représentant divers destinations, Mme Rkia Alaoui, présidente du CRT-TTA et les membres de la délégation qui l’ont accompagnée à Madrid, ont saisi cette belle occasion pour rencontrer les responsables de la compagnie maritime FRS qui ne rate jamais l’occasion de prendre part à ce salon et de rester à l’écoute des doléances et propositions des professionnels marocains, spécialement ceux du secteur touristique.

C’est dans ce sens qu’une réunion a eu lieu entre Ronny Moriana, directeur général de FRS Iberia et Rkia Alaoui présidente du CRT-TTA, Mohamed El Bahja conseiller de l’ARIH et Abdelghani Ragala, conseiller de l’ARAVTTA. Parmi les points abordés lors de cette réunion, les professionnels marocains ont défendu et discuté la situation des tarifs appliqués par la compagnie, en suggérant que les partenaires de FRS soient informés de l’augmentation des prix et des mesures prises par la compagnie concernant sa collaboration avec les agences de voyage marocaines et espagnoles. Dans ce cadre, il a été aussi suggéré de réviser à la baisse la taxation spécialement auprès des autorités du port d’Algesiras pour réduire les prix de la traversée.

Autre projet qui intéresse les responsables du CRT-TTA est relatif à la création d’une nouvelle ligne maritime par FRS reliant Algésiras à M’diq. Un projet qui va très certainement aider à la multiplication du nombre des touristes espagnols et étrangers au niveau de la station balnéaire de Tamuda Bay. En réponse à cette proposition, déjà abordée auparavant lors d’une réunion tenue aussi à Madrid, les responsables de la compagnie FRS ont indiqué qu’ils comptent bientôt adresser une lettre d’intention au CRT dans laquelle ils notifieront leur volonté de créer cette ligne. De leur part, les responsables du CRT-TTA doivent concerter avec les autorités marocaines pour l’obtention de l’autorisation de la faisabilité et les postes frontières, tout en abordant ce même projet avec les compagnies maritimes BAELARIA, ARMAS, AFRICA MORROCO LINK (AML).

Enfin, les deux parties ont également souligné l’importance de renforcer leur collaboration en matière d’organisation des opérations de promotion.

 

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed