by

Le pèlerinage de La Mecque se tient avec un nombre limité

Le pèlerinage de La Mecque se tient avec un nombre limité

15.392 pèlerins marocains prendront part au grand pèlerinage à la Mecque. Une annonce faite ce jeudi 21 avril 2022, par le ministère des Habous et des Affaires Islamiques.

Après une mise en veilleuse pendant les années de la pandémie, le grand pèlerinage à la Mecque va finalement se tenir en cette année de l’hégire 1443. Et au Maroc, ce sont 15.392 pèlerins marocains, soit 45% du quota régulier (32.000 en 2019) autorisés à accomplir ce voyage dans les lieux saints de l’islam.

Cette décision annoncée ce jeudi 21 avril 2022 par le ministère des Habous et des Affaires islamiques, intervient après une réunion de la  Commission royale chargée du pèlerinage pour s’informer des mesures prises par les autorités saoudiennes en charge du hajj au titre de l’année 1443 de l’hégire, précise un comuniqué du ministère.

Ainsi,  10.186 seront encadrés par le ministère de tutelle, tandis que 5.206 le seront auprès des agences de voyage. Le hajj de cette année sera d’ailleurs limité aux pèlerins vaccinés âgés de moins de 65 ans. Les voyageurs venant de l’extérieur de l’Arabie saoudite devront également présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures.

A préciser que ce nombre de pèlerins marocains autorisés à prendre part à ce voyage dans lieux saints de l’islam ne sont autres que ceux tirés au sort en 2019. Dans le cas où le quota n’est pas atteint, un recours à la liste d’attente sera obligatoire, tout en respectant toujours la condition d’âge, poursuit le communiqué.

Voici les conditions retenus pour cette année :

  • L’obligation pour la personne autorisée à accomplir le pèlerinage d’être âgée de moins de 65 ans, à condition qu’elle soit née en août ou les mois suivants de l’année 1957 ;
  • La personne doit avoir reçu les trois doses du vaccin anti-covid ;
  • Elle doit présenter un résultat négatif du test PCR pour un échantillon prélevé dans les 72 heures avant le départ pour le pèlerinage.

Au cours de cette réunion, la commission a été informée que le ministère, malgré le manque de temps, fera le nécessaire pour prendre les dispositions nécessaires a l’organisation du pèlerinage cette saison, précise la même source.

Au moment où les informations relatives au logement, au transport et aux services seront disponibles, le ministère convoquera une nouvelle réunion de la Commission Royale afin de fixer les frais et la durée du pèlerinage, conclut le communiqué.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.